IMG_4035_edited.jpg

INFLUENCES

La fleur est un champ. De bataille.

Les fleurs comptent énormément. Elles ont été le symbole de luttes et de révolutions. Aujourd'hui elles portent l'étendard de l'écoféminisme, mouvement universel d'autonomie campagnarde et de révision radicale de la bien nommée "cellule" familiale patriarcale. Avec elles, un autre monde est possible. 


Les fleurs, c'est aussi pour moi le monde inquiétant de Séraphine de Senlis – je suis née le même jour du même mois et j'habite la même région, propice, qui sait, aux hantises picturales.


Occuper tout l'espace avec des fleurs, dresser autour de soi des murailles de fleurs, c'est aussi réactiver la passion des "all over"

(toute la toile est couverte) et des "color fields" (champs de couleur) de la peinture américaine abstraite d'après-guerre

(Rothko, Lee Krasner...) avec l'esprit obsessionnel de l'art brut.